5 astuces pour réduire ses déchets quand on fait les courses (niveau débutant)

25 juin 2018 0 Par Elodie

Hello !

 

Aujourd’hui on parle de courses 😀 Après avoir donné quelques astuces zéro déchet dans la salle de bain , j’avais envie de parler des courses car c’est quelque chose que tout le monde fait, et donc qui est très impactant à l’échelle de la planète !

Je suis du parti qu’il n’y a pas de petite victoire: chaque effort est un énorme pas. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai créé ce blog, pour inciter plus de gens (si peu soient-ils) à faire leur part d’effort.

Et, particulièrement pour les courses, certains efforts sont très faciles à mettre en place. On a bien sûr plusieurs level du consommateur zéro déchet: entre les plats préparés et les magasins de vrac, il y a une palette de choix possibles, que vous pouvez adapter à vos habitudes, histoire de démarrer en douceur.

Aujourd’hui je parle simplement du niveau 1, la base, le stade où on se dit qu’on pourrait peut-être produire un peu moins de plastique. Peut-être même que ça ne sera pas trop difficile 🙂

 

1. Les contenants

Ça peut paraître bête, mais on a tellement l’habitude des emballages plastiques et Tetrapak qu’on ne pense même plus à y faire attention. Alors la prochaine fois que vous irez acheter de la sauce tomate, au lieu de prendre votre produit habituel, jetez un œil à l’ensemble du rayon. Il y a très probablement des sauces proposées dans des pots en verre, qui est un matériau pouvant se recycler à l’infini. Contrairement au plastique, qui non seulement ne se recycle que quelques fois, mais qui en plus libère des perturbateurs endocriniens (= perturbateurs hormonaux) dans le produit qu’il renferme…

Évitez aussi le plus possible les briques cartonnées contenant des liquides, car ce carton est en fait un alliage de carton et d’aluminium (contenant des métaux lourds). Or tous les alliages sont impossibles à recycler, car il faudrait pour cela séparer le carton de l’alu avant de traiter chacun de ces deux composants séparément.

En résumé, on évite le plastique, la mousse (le pire, souvent pour les viandes et fromages), et les Tetrapak, et on favorise le verre et le carton !

 

2. Les fruits et les légumes

Là, on est sur l’astuce la plus facile: au rayon fruits et légumes, vous avez toujours ces petits sacs plastiques pour emballer votre courgette… Et bien en fait, vous pouvez très bien vous en passez. Si vous en avez la possibilité, évitez les aliments pré-emballés (je sais, le bio c’est toujours emballé 🙁 Malheureusement ils ne peuvent pas laisser l’aubergine bio entrer en contact avec sa sœur pas bio… Du coup ils emballent).

En tout cas, si vous le pouvez, placez vos carottes et votre avocat directement dans le caddie, ce n’est pas un emballage aussi fin qui va les protéger de quoi que ce soit. Pour ce qui est des éventuelles saletés, c’est de toute manière conseillé de laver, voire éplucher, ses fruits et légumes avant de les cuisiner ! (après tout, on ne sais pas où ils ont traîné avant :p )

Pour les petits aliments (tomates cerises, petits fruits,…), si vous avez prévu d’en acheter vous pouvez très bien amener un petit sac en tissu ou en papier (un sac à pain ça marche très bien). Promis à la caisse ils s’en fichent de comment vous transportez vos fruits ! Là j’avoue, on est dans une amorce du niveau 2 😛

 

3. Les plats préparés

Bon, ici c’est très simple à retenir: on évite les plats préparés ! C’est pas très bon gustativement, ni même nutritivement, et écologiquement c’est une cata… Le seul avantage c’est que ça va vite à préparer, puisqu’il ne faut pas cuisiner… Certains diront sûrement qu’ils n’ont pas le temps de se faire à manger, mais le temps vous l’avez, vous choisissez simplement de l’utiliser à autre chose. Cuisiner ça peut aller très vite, on peut se faire un aprem de cuisine le dimanche et avoir tout ses repas prêts pour la semaine. Il faut un peu d’organisation pour prévoir à l’avance ce dont vous allez avoir besoin, mais c’est faisable.

Deuxième chose: votre congélateur est votre ami. Personnellement, quand je fais des lasagnes (un peu long je l’avoue mais vraiment pas compliqué), j’en fais toujours une double dose pour congeler la moitié. Idem avec les sauces type bolognaise, ou les plats en sauce type chili (sin carne, je suis végétarienne). Ma grand-mère congèle absolument tout, alors dans le doute testez, et vous verrez si ça a bien survécu 🙂

J’espère pouvoir un jour proposer une catégorie recettes sur ce blog, mais on verra ce que l’avenir nous réserve !

 

4. Les bouteilles d’eau

Pour l’eau, on est pas tous logés à la même enseigne. L’idéal c’est de boire l’eau du robinet, et donc de ne plus acheter de bouteilles. Mais parfois cette eau (bien que potable partout en Belgique), a un goût franchement horrible.

Pour passer au-dessus, il y a plusieurs méthodes:

  • La laisser reposer au frigo dans une carafe, pour laisser s’évaporer le chlore qu’elle contient (il sert à tuer les bactéries).

  • Utiliser une carafe filtrante. Je n’aime pas trop cette option car remplacer le filtre régulièrement coûte assez cher.

  • Laisser des tranches de fruits ou légumes infuser dans votre carafe (citrons, fraises, concombres,…)

  • Utiliser des perles de céramique. Si ça vous intéresse vous trouverez plus d’infos sur Google 🙂

  • Acheter des bouteilles de verre consignées (c’est bien mais c’est lourd)

Chez moi, au début je n’arrivais pas à boire l’eau du robinet car je trouvais qu’elle avait un goût horrible. J’ai testé la méthode de la carafe, qui a plutôt bien marché mais le problème c’est que je n’aime pas l’eau trop froide (cette fille pénible). J’étais sur le point d’acheter des perles de céramique quand tout d’un coup je me suis rendue compte que je m’étais habituée au goût de mon eau… Bref, je la mets quand même en carafe mais je la laisse à l’air libre, c’est suffisant pour moi 🙂 Et je ne dois plus monter de pack d’eau au deuxième étage de mon immeuble !

 

5. Faites un cake

Faites un cake le dimanche. Ou des cookies. C’est tellement meilleur que les Oréos !  Faites-en pour votre semaine, pour le coup c’est vraiment très rapide, surtout un cake (au chocolat, aux pommes, à la banane, à la cannelle, à la vanille,…). En général il suffit de mélanger des oeufs, de la farine, du sucre et du beurre, et d’y ajouter quelque chose qu’on aime, ou bien de le laisser nature. On met dans un moule et puis ça cuit tout seul ! Le pied quoi 🙂 Option muffins disponible pour plus de facilité à emporter au travail/à l’école/partout ailleurs.

Je sais que là je suis un peu sortie du magasin pour rentrer dans votre cuisine, mais le but est bien sûr de vous évitez d’acheter des biscuits pleins de cochonneries, qui sont mauvais pour la ligne et la santé, et qui sont toujours sur-emballés 🙂

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que ça peut vous faire envisager vos courses un peu autrement si vous êtes débutant. Moi c’est comme ça que j’ai commencé, parce qu’au début je ne voulais pas me prendre la tête à chercher un magasin de vrac mais j’étais quand même gênée de voir tout ce que je jetais comme emballage.

Ce sont de petits gestes qui font une différence très rapidement dans votre poubelle, alors vous imaginez si tout le monde s’y met 🙂

N’hésitez pas à me partager vos propres astuces et me dire ce que vous allez tester ! Je suis curieuse de savoir 🙂

A bientôt,

Elodie